Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Amis du Patrimoine Saint-Martinois
  • : Ce blog a pour but de mieux faire connaître les activités de l'association des Amis du Patrimoine Saint-Martinois. Il permet également de mieux connaître l'histoire de Saint-Martin-Boulogne
  • Contact

Recherche

Archives

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 14:00

serreFrancis Delury, qui sera prochainement honoré à Saint-Martin-Boulogne (son nom sera donné à la place derrière le monument aux morts) a, durant de nombreuses années, organisé et animé les colonies au château de Cappy. C'est l'occasion pour nous de faire un retour sur ces colonies, qui ont laissé des souvenirs inoubliables à de nombreux Saint-Martinois. (Un grand merci à M. Coquerelle qui nous a fourni de nombreuses photos).

  543 001

Alors que les SDF en étaient encore aux balbutiements, les EU et les EDF pratiquaient déjà des rassemblements importants. C'est ainsi qu'eut lieu en 1921 la réunion de près de 200 chefs au camp de Lacroix-Saint-Ouen (1) (60610) - situé en forêt de Compiègne, à la limite des anciens lieux de combats de la région nord - sous le patronage du comité américain pour les régions dévastées.
vue de face
A la suite du camp de 1922
, toujours à Lacroix-Saint-Ouen eut lieu le congrès international où l'existence du camp-école de Gilwell fut donné en exemple pour la formation des chefs. L'idée de rassembler une ou deux centaines de responsables devint alors obsolète et fut remplacée par la constitution de trois ou quatre patrouilles de stagiaires volontaires (soit entre 15 et 20) pour passer au moins une semaine en formation comme à Gilwell-Park. L'idée était tellement dans l'air que les SDF, rattrapant le temps perdu, inaugurèrent à Pâques 1923 leur propre camp-école à Chamarande sur le modèle de Gilwell.

 

 Le manoir servait de base pour certaines activités et parfois la cuisine, tandis que les emplacements des patrouilles de stagiaires s'éparpillaient dans les taillis d'un terrain sablonneux et propice au campement. L'emplacement du feu de camp était placé à l'écart dans un coin de bois abrité.

Les épreuves de la guerre de 1914/18 avaient rapproché les deux associations de scoutisme : EU et EDF et une première Fédération (éphémère) s'était constituée sous la présidence du général de Berkheim (Président intérimaire des EDF en l'absence de Charcot). Cependant la remise du camp de Cappy aux deux mouvements devait être l'occasion d'une collaboration de plus en plus étroite jusqu'en 1939.

Le Camp de Cappy fut inauguré officiellement le 21 octobre 1923 par un préfet en présence d'Emile Guillen chef du camp, des autorités des EU et des EDF et de Hubert Martin, directeur du Bureau international du scoutisme. Le programme de Cappy était en tous points comparable à celui de Gilwell avec moins de temps libre et, en supplément, l'étude de disciplines nouvelles comme l'art de conter, de se costumer ou la pratique de sports d'équipe comme le basket ou le volley.

Dans les débuts, tout au moins, les repas du soir, confectionnés par la cuisine du manoir, étaient pris en commun, tandis que le petit déjeuner et le repas de midi préparés en patrouille étaient pris de même.

groupe garcon filles 

travaux forc-s Noms

lavabos

louveteaux noms

 

  La propriété de Cappy fut vendu à un particulier en 1987.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien Chochois - dans Lieux-dits
commenter cet article

commentaires

coquerelle Michel 06/05/2011 09:57


quelques Noms et "surnoms" des copains de cette époque
- Christain Rault (Dit Paluche)
-Michel Barthelemy (dit Bartoche)
-Francis Coquerelle (dit Basile)
-Jean pierre cuvillier (dit CUCU)
-Guffroy (dit Pagusse)
-Jacquy Hamy (dit Akim)
-Les freres Boyaval(dit Boya)
-Bernard Ringot (dit Dingo)


Golliot 22/07/2016 13:54

Michel Golliot. Dit caberou