Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Amis du Patrimoine Saint-Martinois
  • : Ce blog a pour but de mieux faire connaître les activités de l'association des Amis du Patrimoine Saint-Martinois. Il permet également de mieux connaître l'histoire de Saint-Martin-Boulogne
  • Contact

Recherche

Archives

30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 16:23

Mametz Monique

Monique Nortier naît le 3 juillet 1922 à Saint-Martin-Boulogne.

Son père décède quelques semaines après le début du conflit, le 25 octobre 1940. « Mort d’un infarctus, mais en fait de chagrin, quand il a vu mon frère partir à la guerre »[1]. Au début de la guerre, Monique Mametz travaille chez Bader, un commerce de confection dans la Grande Rue de Boulogne-sur-Mer. Un soir, elle est prévenue qu’une bombe est tombée sur la maison familiale, route de Desvres, à Saint-Martin-Boulogne. Quand elle arrive, sa mère et sa petite sœur, Amélie, sont sous les décombres. Sa petite sœur, protégée par un matelas n’a rien. Sa mère est blessée, mais il n’y a alors personne pour la transporter. La priorité est alors donnée aux grands blessés. Les bénévoles manquent et sa mère n’est alors conduite à l’hôpital que le lendemain. Monique Mametz décide alors de s’engager comme volontaire à la Défense passive et à la Croix Rouge et de suivre des cours de secourisme. Suite à son examen, elle est reçue comme brancardière. A partir de ce moment, elle est de tous les bombardements. Son travail terminé, elle se rend à l’hôpital. Après chaque bombardement, elle part avec une ambulance et deux autres secouristes, dégage les blessés, fait les premiers soins, les garrots, la respiration artificielle, ramène les blessés à l’hôpital.



[1] Monique Mametz, dans La Semaine dans le Boulonnais, le … 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien Chochois
commenter cet article

commentaires