Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Amis du Patrimoine Saint-Martinois
  • : Ce blog a pour but de mieux faire connaître les activités de l'association des Amis du Patrimoine Saint-Martinois. Il permet également de mieux connaître l'histoire de Saint-Martin-Boulogne
  • Contact

Recherche

Archives

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 10:29

Monsieur le Conseiller Général,

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les adjoints et conseillers municipaux,

Madame la présidente de l’association des Amis du Patrimoine,

Mesdames et Messieurs,

 

Je suis heureuse de vous accueillir pour le vernissage de l’exposition : « Boulonnais dans la seconde guerre »

 

A la veille du 65e anniversaire de la fête de la victoire de la guerre 39 /45, Maxime Henry, jeune Saint-Martinois, passionné d’histoire et en particulier de cette époque, s’est joint à l’association des Amis du Patrimoine pour nous présenter toute une collection de documents, d’objets militaires et des reconstitutions de scènes de vie de cette période.

 

A l’occasion de cette cérémonie commémorative, qu’il nous soit permis de rendre hommage à deux anciens combattants et résistants : Gilbert Coquempot et Emile Mahieu, deux rescapés de cette descente aux enfers.

 

Les années passent et fixent toujours plus les souvenirs dans leur mémoire.

Comme si, au fil des temps, ils prenaient des forces au lieu d’en perdre.

Ces forces, ils les ont toujours possédées ; pour recommencer une lutte sans fin, sans trêve, contre la mort toujours présente.

Conserver la vie, c’était garder l’esprit de retrouver un jour la liberté.

 

Comment rendre crédible ce qui n’était pas croyable ?

Comment décrire l’indescriptible ?

Comment témoigner sur un drame dont ils se sentent encore les pitoyables victimes ?

Gilbert Coquempot et Emile Mahieu ont décidé de publier leur histoire « pour les jeunes générations

 

Cet après midi, M. Coquempot est intervenu auprès des élèves de 3e du collège Roger Salengro. Ceux-ci l’ont écouté avec attention et émotion.

Ils ont pris conscience de ce que certains hommes pouvaient faire endurer aux autres et des atrocités qui pouvaient exister en temps de guerre.

 

Gilbert Coquempot , survivant du camp de concentration de Flossenbürg, a publié  ses mémoires dans le livre « Dites adieu à votre fils ».

 

Emile Mahieu, d’abord requis au titre du service du Travail Obligatoire, sera arrêté pour s’être insurgé contre un soldat français de l’armée allemande. Passé à tabac, battu, il s’évade.

Il entre dans la résistance en Bretagne puis s’engage dans le premier régiment Automobile Bretagne ‘régiment qui sera ensuite incorporé à l’armée américaine commandée par le général Patton.

Il participe avec les pires difficultés à différentes missions : occupation de l’Allemagne, rapatriement des prisonniers, libération des camps de concentration.

 

 

Emile Mahieu a retracé son parcours dans un recueil « Pérégrinations d’un jeune Mahieu durant la guerre 39/45 ».

La mission commune de nos deux témoins : « Montrer la folie humaine et ne jamais oublier les souffrances endurées ».

Au nom de tous ceux qui ont vécu ces moments atroces et douloureux, de nos proches qui ont combattu et laissé leur vie, je tiens à remercier Maxime Henry, jeune génération »

Pour la recherche et le besoin de savoir.

L’association des Amis du Patrimoine pour leur travail et dévouement

Et surtout Messieurs Coquempot et Mahieu pour leur témoignage afin de perpétuer le souvenir dans les nouvelles générations.

 

Et pour conclure je citerai Gilbert Coquempot

« Prendre conscience que la liberté est quelque chose de fragile et que par-dessus tout nous puissions vivre sans haine et surtout sans oubli ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien Chochois
commenter cet article

commentaires