Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Amis du Patrimoine Saint-Martinois
  • : Ce blog a pour but de mieux faire connaître les activités de l'association des Amis du Patrimoine Saint-Martinois. Il permet également de mieux connaître l'histoire de Saint-Martin-Boulogne
  • Contact

Recherche

Archives

/ / /

A proximité de l’intersection des routes de Desvres et de la Croix Abot, se trouvait une croix de pierre, nommée « la croix Abot ».

Selon la tradition populaire, à cet endroit deux frères se seraient battus mortellement en duel pour une femme vers 1669.

Pour certains, cette croix aurait été érigée comme monument de piété, le 14 septembre 1664, par Jean Abot (1619-1677), à l’intersection des deux chemins, en remplacement d’une autre croix appelée « la croix Mortaine »[1]. Ce nom pourrait provenir du patois local « mortain » qui est une ruche dont toutes les abeilles sont mortes[2].

Jean Abot, originaire d’Alençon avait acheté, en 1665, une terre à proximité de ce carrefour et y avait fait construire une petite maison de campagne qui fut baptisée la « Cocherie » ou « Caucherie ».

 

La croix surplombée un socle de maçonnerie.


La croix Abot a été détruite durant la Révolution française. En 1822, Monsieur Abot de Bazinghen demande l’autorisation de la rétablir.

M. Abot de Bazinghen fait rétablir cette croix et fait apposer une plaque de stinkal encastrée dans la maçonnerie portant l’inscription :

 

« …N 1669 JEAN ABOT

…T PLANTER CETTE CROIX

…N 1822 C.L.D. ABOT

BAZINGHEN LA

FIT RETABLIR »

 

Aujourd’hui, il s’agit d’un lieu-dit et une rue porte son nom (rue qui la route de Desvres conduit à Ostrohove).

Après les travaux de construction de l’autoroute A 16, cette croix fut déplacée. De ce fait, elle fut « démontée » et déposée au domaine de la Caucherie où le maître des lieux M. François de Rosny la garde précieusement.



[1] Pierre-André Wimet, « La Croix Abot », Vivre à Saint-Martin-Boulogne, Bulletin d’information municipale, n° 1, octobre 1983

[2] Idem

Partager cette page

Repost 0
Published by